La Bulgarie, la Tchéquie, le Danemark, l'Allemagne, la Grèce, la Croatie et la Pologne se sont déjà connectées à la passerelle et ont commencé à émettre les premiers certificats. Certains d'entre eux, comme l'Allemagne, ne le font encore que dans certaines régions (Länder), ou seulement pour l'une des attestations (vaccin, rétablissement, test), selon un porte-parole de la Commission. D'autres pays ont décidé de lancer le certificat uniquement lorsque toutes les fonctions seront déployées à l'échelle nationale. En Belgique, le Comité de concertation (Codeco) de ce vendredi 4 juin devra apporter de la clarté sur les modalités de mise en oeuvre. Le règlement européen doit entrer en application le 1er juillet prochain, pour autant que le pré-accord trouvé le 20 mai dernier entre le Parlement et le Conseil (États membres) soit validé par ces deux co-législateurs dans les jours à venir. Les États membres qui nécessitent plus de temps disposeront d'une période de transition de six semaines (jusque mi-août). Créé pour faciliter les voyages estivaux en période de pandémie, le certificat européen Covid doit permettre à son porteur d'attester qu'il a été vacciné complètement, qu'il s'est rétabli après une contamination récente ou qu'il a reçu un test négatif avant son départ. (Belga)

La Bulgarie, la Tchéquie, le Danemark, l'Allemagne, la Grèce, la Croatie et la Pologne se sont déjà connectées à la passerelle et ont commencé à émettre les premiers certificats. Certains d'entre eux, comme l'Allemagne, ne le font encore que dans certaines régions (Länder), ou seulement pour l'une des attestations (vaccin, rétablissement, test), selon un porte-parole de la Commission. D'autres pays ont décidé de lancer le certificat uniquement lorsque toutes les fonctions seront déployées à l'échelle nationale. En Belgique, le Comité de concertation (Codeco) de ce vendredi 4 juin devra apporter de la clarté sur les modalités de mise en oeuvre. Le règlement européen doit entrer en application le 1er juillet prochain, pour autant que le pré-accord trouvé le 20 mai dernier entre le Parlement et le Conseil (États membres) soit validé par ces deux co-législateurs dans les jours à venir. Les États membres qui nécessitent plus de temps disposeront d'une période de transition de six semaines (jusque mi-août). Créé pour faciliter les voyages estivaux en période de pandémie, le certificat européen Covid doit permettre à son porteur d'attester qu'il a été vacciné complètement, qu'il s'est rétabli après une contamination récente ou qu'il a reçu un test négatif avant son départ. (Belga)