"D'ici quinze jours trois semaines, je ne sais pas comment nous allons fonctionner", a-t-il dit, sur le plateau de l'émission l'"Interview", de la chaîne de télévision régionale Télé Bruxelles.

Interrogé par ailleurs par l'agence Belga, M. Cerexhe a précisé que la zone de police Montgomery (Etterbeek et les deux Woluwe) comptait quelque 140 ambassades et installations de type consulaire nécessitant une attention particulière.

"Dans le cadre du plan anti-terrorisme, on nous demande de passer tous les quarts d'heure devant les ambassades et de ne pas permettre que les policiers circulent seuls sur l'espace public. Les agents de la circulation doivent quant à eux toujours être accompagnés d'un inspecteur de police et nous ne disposons pas du renfort de l'armée. C'est intenable à court terme", a insisté le député-bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre.

"D'ici quinze jours trois semaines, je ne sais pas comment nous allons fonctionner", a-t-il dit, sur le plateau de l'émission l'"Interview", de la chaîne de télévision régionale Télé Bruxelles.Interrogé par ailleurs par l'agence Belga, M. Cerexhe a précisé que la zone de police Montgomery (Etterbeek et les deux Woluwe) comptait quelque 140 ambassades et installations de type consulaire nécessitant une attention particulière."Dans le cadre du plan anti-terrorisme, on nous demande de passer tous les quarts d'heure devant les ambassades et de ne pas permettre que les policiers circulent seuls sur l'espace public. Les agents de la circulation doivent quant à eux toujours être accompagnés d'un inspecteur de police et nous ne disposons pas du renfort de l'armée. C'est intenable à court terme", a insisté le député-bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre.