Ce scrutin, en même temps que les législatives, s'est déroulé sous la menace d'une nouvelle offensive d'une coalition rebelle dans un pays en guerre civile aux deux tiers contrôlé par des groupes armés. Des milliers d'électeurs n'ont ainsi pas pu se rendre aux urnes en dehors de Bangui, selon l'opposition qui dénonçait en outre par avance des "fraudes massives", mais aussi selon de nombreux observateurs étrangers et experts. Le taux de participation annoncé par l'Autorité nationale des élections (ANE), chargée de l'organisation du scrutin, est de 76,31%, sans explications sur la manière dont il a été calculé. "M. Touadéra ayant recueilli la majorité absolue avec (...) 53,92% est déclaré élu", a déclaré devant la presse Mathias Morouba, président de l'ANE. L'ancien Premier ministre Anicet Georges Dologuélé arrive en deuxième position avec 21,01% des suffrages exprimés, devant 14 autres candidats de l'opposition. "C'est une farce, il y a eu de nombreuses irrégularités et fraudes", a déclaré M. Dologuélé aussitôt après l'annonce de l'ANE. (Belga)

Ce scrutin, en même temps que les législatives, s'est déroulé sous la menace d'une nouvelle offensive d'une coalition rebelle dans un pays en guerre civile aux deux tiers contrôlé par des groupes armés. Des milliers d'électeurs n'ont ainsi pas pu se rendre aux urnes en dehors de Bangui, selon l'opposition qui dénonçait en outre par avance des "fraudes massives", mais aussi selon de nombreux observateurs étrangers et experts. Le taux de participation annoncé par l'Autorité nationale des élections (ANE), chargée de l'organisation du scrutin, est de 76,31%, sans explications sur la manière dont il a été calculé. "M. Touadéra ayant recueilli la majorité absolue avec (...) 53,92% est déclaré élu", a déclaré devant la presse Mathias Morouba, président de l'ANE. L'ancien Premier ministre Anicet Georges Dologuélé arrive en deuxième position avec 21,01% des suffrages exprimés, devant 14 autres candidats de l'opposition. "C'est une farce, il y a eu de nombreuses irrégularités et fraudes", a déclaré M. Dologuélé aussitôt après l'annonce de l'ANE. (Belga)