Ces inondations sont dues à la conjonction de pluies exceptionnelles et incessantes depuis une semaine et la crue décennale de l'Oubangui et ses affluents. "Le dernier bilan fait état de 28.000 personnes sans abri" dans tout le pays, a assuré à l'AFP le pasteur Antoine Mbaobogo, président de la Croix-Rouge centrafricaine, ajoutant: "Il y a beaucoup de maisons détruites et de quartiers sous l'eau". Dans la capitale Bangui, qui compte environ un million d'habitants, des quartiers entiers se sont transformés en véritables marécages, témoigne un journaliste de l'AFP. Des maisons en terre ont littéralement fondu sous les eaux et les taxis ont fait place aux pirogues pour transporter les gens à certains endroits. (Belga)