Titulaire d'un doctorat en sciences sociales et politiques de l'ULB, Céline Tellier débute sa carrière en 2011 au sein de cet organisation de défense de l'Environnement. A l'époque, elle est chargée de mission dans le domaine de la mobilité. Six ans plus tard, elle est nommée directrice politique et secrétaire générale adjointe de l'organisation. Le 1er avril dernier, elle en devient enfin la secrétaire générale. Elle aurait été contactée la semaine dernière par Jean-Marc Nollet, le co-président d'Ecolo, pour faire partie du prochain gouvernement wallon. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les militants écologistes ont donné leur feu vert à sa nomination en tant que ministre de l'Environnement et de la Nature. (Belga)