Le 15 avril prochain, Emma Watson soufflera déjà ses 30 bougies, elle que l'on a découvert à l'écran en 2001, dans la célébrissime saga Harry Potter. Actrice engagée et profondément féministe, la jeune femme s'est confiée à propos de sa vie personnelle et sentimentale pour le numéro de décembre du British Vogue. "Je n'ai jamais cru au baratin 'Je suis heureuse et célibataire'. Je me disais : 'C'est complètement du baratin'. Ça m'a pris beaucoup de temps, mais je suis très heureuse en tant que célibataire. J'appelle cela être avec soi-même", a-t-elle confié. Elle a ensuite évoqué la pression que l'on peut ressentir à l'approche du cap des 30 ans: " Je me suis dit 'Pourquoi est-ce que tout le monde fait tout un plat avec le fait d'avoir 30 ans ? Ce n'est pas un cap si important que ça¿' Et puis une fois arrivée à 29 ans, je me suis dit 'Oh mon Dieu, je me sens si stressée et anxieuse'." " Si tu n'as pas construit une maison, si tu n'as pas de mari, si tu n'as pas de bébé, et si tu passes le cap des 30 ans, et que tu ne te trouves pas dans une phase stable et sécuritaire sur le plan professionnel, ou que tu te cherches encore¿ Il y a cet incroyable dose de pression ", précise la jeune femme. Toutefois, l'interprète d'Hermione semble avoir accepté sa situation actuelle et est épanouie toute seule. Elle peut ainsi privilégier sa carrière et se concentrer sur des causes qui lui importent, à commencer par le féminisme. (Belga)