La semaine dernière s'est tenue la première partie du "procès des hébergeurs". Un procès suivi de près par les associations d'aides aux migrants et les nombreux bénévoles belges. Pour cause : sur le banc des accusés se trouvaient réunis citoyens belges qui avaient hébergé ou étaient venus en aide à des migrants, personnes illégales et présumés passeurs. Ils sont, au total, douze à être poursuivis pour "trafic d'êtres humains" et "participation à une organisation criminelle".
...