"Contrairement à ce que la 'Une' de La Capitale du jour laisse croire, je n'ai jamais proposé de cours d'histoire en fonction de l'origine des élèves", assure la députée. "Ma proposition est d'assurer à chaque lycéen un bagage historique de base commun, et que celui-ci comprenne l'histoire du Congo, en tant que fait de colonisation." Les journaux du groupe Sudpresse relayaient mercredi sa proposition, en indiquant qu'en plus de l'histoire du Congo et de sa colonisation, la députée proposait que les écoles proposent l'histoire d'un autre pays, en fonction du public de la classe. (Belga)

"Contrairement à ce que la 'Une' de La Capitale du jour laisse croire, je n'ai jamais proposé de cours d'histoire en fonction de l'origine des élèves", assure la députée. "Ma proposition est d'assurer à chaque lycéen un bagage historique de base commun, et que celui-ci comprenne l'histoire du Congo, en tant que fait de colonisation." Les journaux du groupe Sudpresse relayaient mercredi sa proposition, en indiquant qu'en plus de l'histoire du Congo et de sa colonisation, la députée proposait que les écoles proposent l'histoire d'un autre pays, en fonction du public de la classe. (Belga)