Les militants ont indiqué que "partout où les enseignants sentiront leur santé menacée" par des manquements constatés, le syndicat leur conseille de "faire constater la situation par le service de prévention, d'exiger une réunion avec l'organisme de démocratie sociale locale afin d'acter les manquements et de communiquer le constat aux responsables syndicaux." Les militants de la CSC ont également regretté que "les personnels de l'enseignement ne sont toujours pas reconnus comme prioritaires" en ce qui concerne la vaccination contre le Covid-19. "Nous ne tolérons pas que le responsable de la vaccination pour la Wallonie utilise des arguments qui laissent penser que la vaccination des enseignants priverait les personnes fragiles", ont encore indiqué les enseignants de la CSC. (Belga)

Les militants ont indiqué que "partout où les enseignants sentiront leur santé menacée" par des manquements constatés, le syndicat leur conseille de "faire constater la situation par le service de prévention, d'exiger une réunion avec l'organisme de démocratie sociale locale afin d'acter les manquements et de communiquer le constat aux responsables syndicaux." Les militants de la CSC ont également regretté que "les personnels de l'enseignement ne sont toujours pas reconnus comme prioritaires" en ce qui concerne la vaccination contre le Covid-19. "Nous ne tolérons pas que le responsable de la vaccination pour la Wallonie utilise des arguments qui laissent penser que la vaccination des enseignants priverait les personnes fragiles", ont encore indiqué les enseignants de la CSC. (Belga)