Carles Puigdemont apporte ainsi son soutien à une initiative citoyenne lancée par "llistaunitaria.cat" et "respublica.cat", deux plateformes qui ont décidé de s'unir pour proposer un front indépendantiste aux prochaines élections régionales en Catalogne. Cette liste commune doit dans un premier temps recueillir 55.000 signatures pour pouvoir participer au scrutin de décembre. Lors de la présentation de leur projet, les organisateurs ont en outre affirmé que Jordi Sànchez, le président de l'Assemblée nationale catalane (ANC), leur a offert son soutien explicite dans une lettre envoyée depuis sa cellule, relève le quotidien espagnol El Periódico. M. Sànchez se trouve actuellement en détention préventive, inculpé pour "sédition" par l'Audience nationale espagnole, le tribunal qui traite les questions d'importance nationale. L'ANC s'est toutefois distancée de ces propos et signale que le soutien de M. Sànchez se fait "à titre personnel". (Belga)

Carles Puigdemont apporte ainsi son soutien à une initiative citoyenne lancée par "llistaunitaria.cat" et "respublica.cat", deux plateformes qui ont décidé de s'unir pour proposer un front indépendantiste aux prochaines élections régionales en Catalogne. Cette liste commune doit dans un premier temps recueillir 55.000 signatures pour pouvoir participer au scrutin de décembre. Lors de la présentation de leur projet, les organisateurs ont en outre affirmé que Jordi Sànchez, le président de l'Assemblée nationale catalane (ANC), leur a offert son soutien explicite dans une lettre envoyée depuis sa cellule, relève le quotidien espagnol El Periódico. M. Sànchez se trouve actuellement en détention préventive, inculpé pour "sédition" par l'Audience nationale espagnole, le tribunal qui traite les questions d'importance nationale. L'ANC s'est toutefois distancée de ces propos et signale que le soutien de M. Sànchez se fait "à titre personnel". (Belga)