Dimanche en fin de journée, la Gendarmerie royale du Canada (GRC - police fédérale) avait dépêché de nombreux agents et l'armée de l'air du Canada à York Landing, pour enquêter sur un renseignement selon lequel Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, pourraient se trouver dans cette communauté autochtone ou dans ses environs. La petite localité de York Landing est située à 200 km par la route au sud-ouest de Gillam, jusque-là l'épicentre des recherches, mais à seulement 90 km à vol d'oiseau. Elle n'est accessible que par avion ou par bateau. Les autorités ont demandé aux quelque 500 habitants de York Landing de rester barricadés chez eux. "Après avoir effectué des recherches poussées, la GRC n'a pas pu corroborer le renseignement à propos de York Landing", a indiqué la police sur son compte Twitter lundi après-midi. "Les ressources de la GRC demeurent dans les secteurs de York Landing et de Gillam", a-t-elle cependant précisé. Dimanche, la police avait été alertée par un membre d'une patrouille autochtone, le Bear Clan, qui a dit avoir aperçu "deux individus grands et minces" qui se déplaçaient rapidement, près de l'installation de traitement d'eau de la localité. "Ils correspondent à la description donnée par la GRC" avait déclaré le membre de la patrouille, Trevor Bighetty, à la chaîne CBC. Les deux fugitifs ont abouti dans la région inhospitalière et marécageuse de Gillam, située à plus de 1.000 km au nord de Winnipeg, la capitale du Manitoba, au terme d'une cavale en voiture de plus de 3.000 km à partir de la Colombie-Britannique. Ils sont formellement accusés du meurtre sans préméditation d'un professeur de botanique de 64 ans, Leonard Dyck,. Ils sont également soupçonnés d'avoir tué un jeune Australien de 23 ans, Lucas Fowler, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans, dont les corps avaient été trouvés le 15 juillet le long d'une route dans le nord de la Colombie-Britannique. (Belga)