Début septembre, 21 députés tories avaient été exclus de leur groupe pour avoir soutenu l'opposition et voté contre un Brexit sans accord le 31 octobre. Dix avaient finalement pu réintégrer le parti. Seuls quatre d'entre eux gardent leur siège à l'issue du scrutin. Pour les autres, c'est la Bérézina. Trois candidats désormais indépendants - les ex-ministres de la Justice David Gauke et de la Santé Anne Milton, ainsi que Dominic Grieve - ont perdu leur strapontin à la Chambre des communes. Même sort pour Sam Gyimah et Antoinette Sandbach, passés eux sous la bannière LibDems. Les autres anciens rebelles - parmi lesquels l'ancien ministre des Finances Philip Hammond et le petit-fils de Winston Churchill, Nicholas Soames - avaient eux choisi de ne pas se représenter. (Belga)

Début septembre, 21 députés tories avaient été exclus de leur groupe pour avoir soutenu l'opposition et voté contre un Brexit sans accord le 31 octobre. Dix avaient finalement pu réintégrer le parti. Seuls quatre d'entre eux gardent leur siège à l'issue du scrutin. Pour les autres, c'est la Bérézina. Trois candidats désormais indépendants - les ex-ministres de la Justice David Gauke et de la Santé Anne Milton, ainsi que Dominic Grieve - ont perdu leur strapontin à la Chambre des communes. Même sort pour Sam Gyimah et Antoinette Sandbach, passés eux sous la bannière LibDems. Les autres anciens rebelles - parmi lesquels l'ancien ministre des Finances Philip Hammond et le petit-fils de Winston Churchill, Nicholas Soames - avaient eux choisi de ne pas se représenter. (Belga)