Par temps de pluie, les camions ne peuvent pas effectuer de dépassements. Pour intensifier la lutte contre les camionneurs qui négligent cette interdiction, François Bellot réfléchit à un nouveau projet de loi: constater les infractions grâce à des caméras automatiques et des radars. "Ce ne sera pas un fonctionnaire du SPF Mobilité qui effectuera les vérifications et qui infligera les sanctions", précise Jasper Pillen, porte-parole du ministre. Le ministre veut "créer un cadre, fournir un fondement juridique par lequel la police pourra effectuer les vérifications et rédiger les contraventions. Les caméras qui sont installées le long des routes automobiles relèvent d'ailleurs de la compétence des régions". Le porte-parole du ministre de la Mobilité n'a pas souhaité préciser si les caméras pourraient constater d'autres infractions. "Nous ne faisons actuellement aucun commentaire. Ce serait ouvrir un autre débat. Nous devons d'abord clarifier cela au sein du gouvernement." (Belga)

Par temps de pluie, les camions ne peuvent pas effectuer de dépassements. Pour intensifier la lutte contre les camionneurs qui négligent cette interdiction, François Bellot réfléchit à un nouveau projet de loi: constater les infractions grâce à des caméras automatiques et des radars. "Ce ne sera pas un fonctionnaire du SPF Mobilité qui effectuera les vérifications et qui infligera les sanctions", précise Jasper Pillen, porte-parole du ministre. Le ministre veut "créer un cadre, fournir un fondement juridique par lequel la police pourra effectuer les vérifications et rédiger les contraventions. Les caméras qui sont installées le long des routes automobiles relèvent d'ailleurs de la compétence des régions". Le porte-parole du ministre de la Mobilité n'a pas souhaité préciser si les caméras pourraient constater d'autres infractions. "Nous ne faisons actuellement aucun commentaire. Ce serait ouvrir un autre débat. Nous devons d'abord clarifier cela au sein du gouvernement." (Belga)