Cette décision fait suite à la révocation par le gouvernement nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi de l'autonomie constitutionnelle du Cachemire. Mercredi soir, le Pakistan avait annoncé l'expulsion de l'ambassadeur indien à Islamabad et le rappel de son propre représentant à New Delhi. Le gouvernement pakistanais a également suspendu le commerce bilatéral. Le Premier ministre indien Narendra Modi devrait s'adresser à la nation jeudi soir pour expliquer la décision de son gouvernement de révoquer de force l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien, une décision susceptible d'embraser cette région revendiquée par le Pakistan et en proie à une insurrection séparatiste. (Belga)