Les forces de l'ordre étaient présentes en très grand nombre dans le centre de la capitale ainsi que sur l'esplanade de l'Atomium, dimanche après-midi, après que des appels au rassemblement contre les mesures Covid eurent été lancés vendredi. De nombreuses personnes se sont rassemblées devant la gare centrale. Au total, 488 d'entre elles ont été arrêtées administrativement, dont 330 ont été emmenées au commissariat puis libérées. Des supporters de cinq clubs de football, tant wallons que flamands, étaient présents parmi les manifestants, certains munis d'objets pouvant servir comme arme. La police a saisi une catapulte, des couteaux, des pétards, des feux de Bengale ou encore des protèges-dents. (Belga)

Les forces de l'ordre étaient présentes en très grand nombre dans le centre de la capitale ainsi que sur l'esplanade de l'Atomium, dimanche après-midi, après que des appels au rassemblement contre les mesures Covid eurent été lancés vendredi. De nombreuses personnes se sont rassemblées devant la gare centrale. Au total, 488 d'entre elles ont été arrêtées administrativement, dont 330 ont été emmenées au commissariat puis libérées. Des supporters de cinq clubs de football, tant wallons que flamands, étaient présents parmi les manifestants, certains munis d'objets pouvant servir comme arme. La police a saisi une catapulte, des couteaux, des pétards, des feux de Bengale ou encore des protèges-dents. (Belga)