Le gouvernement Michel doit trouver 3,2 milliards d'euros pour présenter un budget en équilibre en 2018.

Le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters estime que les déclarations de Mme Wilmès sont "surprenantes". "Si nous ne le faisons pas en 2018, ce sera quand alors? Pendant l'année électorale 2019, pour la première année du nouveau gouvernement en 2020, ou en 2021? Nous risquons alors de nous retrouver sur une pente glissante", estime le démocrate-chrétien.

Le Soir révèle que la N-VA ne compte pas non plus dévier de sa ligne. En début d'année, Bart De Wever avait déclaré que des économies étaient encore réalisables sur les dépenses de la sécurité sociale. Les nationalistes flamands veulent ainsi mettre en oeuvre des mesures gouvernementales encore en suspens comme celles relatives aux restrictions en matière d'incapacité de travail de longue durée.

La N-VA a également les syndicats et les mutualités dans le viseur.

Le gouvernement Michel doit trouver 3,2 milliards d'euros pour présenter un budget en équilibre en 2018. Le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters estime que les déclarations de Mme Wilmès sont "surprenantes". "Si nous ne le faisons pas en 2018, ce sera quand alors? Pendant l'année électorale 2019, pour la première année du nouveau gouvernement en 2020, ou en 2021? Nous risquons alors de nous retrouver sur une pente glissante", estime le démocrate-chrétien. Le Soir révèle que la N-VA ne compte pas non plus dévier de sa ligne. En début d'année, Bart De Wever avait déclaré que des économies étaient encore réalisables sur les dépenses de la sécurité sociale. Les nationalistes flamands veulent ainsi mettre en oeuvre des mesures gouvernementales encore en suspens comme celles relatives aux restrictions en matière d'incapacité de travail de longue durée. La N-VA a également les syndicats et les mutualités dans le viseur.