Les plans budgétaires de la Belgique, de l'Italie, de l'Autriche, du Portugal et de la Slovénie pourraient entraîner "un écart important par rapport à leur trajectoire d'ajustement". La Commission prévoit également que la Belgique et l'Italie ne respectent pas non plus le critère de réduction de la dette. L'exécutif européen n'exprime toutefois pas de motif de préoccupation spécifique à l'égard de la Belgique, au contraire de l'Italie. (Belga)

Les plans budgétaires de la Belgique, de l'Italie, de l'Autriche, du Portugal et de la Slovénie pourraient entraîner "un écart important par rapport à leur trajectoire d'ajustement". La Commission prévoit également que la Belgique et l'Italie ne respectent pas non plus le critère de réduction de la dette. L'exécutif européen n'exprime toutefois pas de motif de préoccupation spécifique à l'égard de la Belgique, au contraire de l'Italie. (Belga)