"D'abord, l'Etat promettait que les coopérateurs d'Arco (800.000 membres) seraient indemnisés à 100% puis à 40% et enfin il n'est pas sûr qu'on atteindra les 40%", explique M. Lenssens. Le gouvernement recherchait depuis plusieurs mois une solution pour dédommager les coopérateurs d'Arco. Un fonds de 600 millions d'euros, alimentés via 400 millions de la banque Belfius (ex-Dexia), devrait voir le jour. Les 200 millions restants devraient provenir de la liquidation d'Arco et de la contribution de Beweging.net, l'ancienne ACW. "Il y a une grande méfiance chez les coopérateurs d'Arco. Ils ne seront rassurés que quand l'argent sera sur leur compte", ajoute l'avocat. (Belga)

"D'abord, l'Etat promettait que les coopérateurs d'Arco (800.000 membres) seraient indemnisés à 100% puis à 40% et enfin il n'est pas sûr qu'on atteindra les 40%", explique M. Lenssens. Le gouvernement recherchait depuis plusieurs mois une solution pour dédommager les coopérateurs d'Arco. Un fonds de 600 millions d'euros, alimentés via 400 millions de la banque Belfius (ex-Dexia), devrait voir le jour. Les 200 millions restants devraient provenir de la liquidation d'Arco et de la contribution de Beweging.net, l'ancienne ACW. "Il y a une grande méfiance chez les coopérateurs d'Arco. Ils ne seront rassurés que quand l'argent sera sur leur compte", ajoute l'avocat. (Belga)