Selon les humanistes, le gouvernement semble avoir pris toutes les hypothèses optimistes pour confectionner son budget. "Le message implicite est : rendez-vous dans les prochains ajustements pour mesurer la réalité du déficit 2022", a relevé Mme Matz. "Pensons-nous que le gouvernement ne doit pas intervenir (pour aider les personnes touchées par les inondations et le covid) ? Au contraire, il doit le faire. Ce que nous reprochons, c'est son incapacité à anticiper, à prévoir et à budgéter les dépenses." La députée a pris pour exemple la crise du Covid-19. "On dirait que la crise sanitaire est pratiquement terminée. Seuls 120 millions d'euros sont provisionnés au SPF Santé." (Belga)

Selon les humanistes, le gouvernement semble avoir pris toutes les hypothèses optimistes pour confectionner son budget. "Le message implicite est : rendez-vous dans les prochains ajustements pour mesurer la réalité du déficit 2022", a relevé Mme Matz. "Pensons-nous que le gouvernement ne doit pas intervenir (pour aider les personnes touchées par les inondations et le covid) ? Au contraire, il doit le faire. Ce que nous reprochons, c'est son incapacité à anticiper, à prévoir et à budgéter les dépenses." La députée a pris pour exemple la crise du Covid-19. "On dirait que la crise sanitaire est pratiquement terminée. Seuls 120 millions d'euros sont provisionnés au SPF Santé." (Belga)