Selon lui, "ce qui est intéressant, ce n'est pas ce que vous dites, mais ce que vous ne dites pas", a-t-il déclaré, notamment en référence à la réforme des pensions, non inscrite au budget 2022. "Il est peu vraisemblable qu'il ne se passe rien sur les pensions. Est-ce que la ministre (Karine Lalieux - PS, ndlr) va déposer une note de politique générale dès 2022 ?", s'est-il demandé. "Le nom de la Vivaldi ne peut être accolé à ce jour à aucune réforme, à aucun chantier d'envergure. Il y a toujours des oubliés : les femmes qui doivent avorter aux Pays-Bas, les classes moyennes, les migrants. Il est difficile de comprendre où vous allez. Il n'y a pas de véritable cap. Vous êtes des gestionnaires, alors que nous avons besoin de visionnaires." (Belga)

Selon lui, "ce qui est intéressant, ce n'est pas ce que vous dites, mais ce que vous ne dites pas", a-t-il déclaré, notamment en référence à la réforme des pensions, non inscrite au budget 2022. "Il est peu vraisemblable qu'il ne se passe rien sur les pensions. Est-ce que la ministre (Karine Lalieux - PS, ndlr) va déposer une note de politique générale dès 2022 ?", s'est-il demandé. "Le nom de la Vivaldi ne peut être accolé à ce jour à aucune réforme, à aucun chantier d'envergure. Il y a toujours des oubliés : les femmes qui doivent avorter aux Pays-Bas, les classes moyennes, les migrants. Il est difficile de comprendre où vous allez. Il n'y a pas de véritable cap. Vous êtes des gestionnaires, alors que nous avons besoin de visionnaires." (Belga)