Lors d'une interview sur les ondes de Bel RTL le Premier ministre en Affaires courantes a déclaré qu'il faudra faire une économie entre 7 et 8 milliards si l'on veut boucler le budget 2012. Il part du principe qu'il revient au formateur, Elio Di Rupo, et à ceux avec qui il négocie de s'atteler à cette tâche.

M. Leterme a précisé qu'il s'entretiendrait avec Elio Di Rupo au sujet du budget au cours des prochains jours.Globalement, Yves Leterme a évalué à 3 milliards d'euros le volume d'économies réalisables par des mesures indolores.

Pour le reste, il importera de prendre des mesures équilibrées, a-t-il dit, soulignant que le bon classement de la Belgique en termes de croissance en 2011 résultait des précautions qui ont été prises à l'égard des consommateurs et des investisseurs.

Le Premier ministre a encore souligné que les fondamentaux économiques du pays étaient bons et qu'il importait de poursuivre l'assainissement budgétaire de l'Etat.

LeVif.be avec Belga

Lors d'une interview sur les ondes de Bel RTL le Premier ministre en Affaires courantes a déclaré qu'il faudra faire une économie entre 7 et 8 milliards si l'on veut boucler le budget 2012. Il part du principe qu'il revient au formateur, Elio Di Rupo, et à ceux avec qui il négocie de s'atteler à cette tâche. M. Leterme a précisé qu'il s'entretiendrait avec Elio Di Rupo au sujet du budget au cours des prochains jours.Globalement, Yves Leterme a évalué à 3 milliards d'euros le volume d'économies réalisables par des mesures indolores. Pour le reste, il importera de prendre des mesures équilibrées, a-t-il dit, soulignant que le bon classement de la Belgique en termes de croissance en 2011 résultait des précautions qui ont été prises à l'égard des consommateurs et des investisseurs. Le Premier ministre a encore souligné que les fondamentaux économiques du pays étaient bons et qu'il importait de poursuivre l'assainissement budgétaire de l'Etat. LeVif.be avec Belga