La manifestation n'avait pas fait l'objet d'une demande d'autorisation, mais la police a toléré le rassemblement pendant une heure. Les policiers ont d'abord contrôlé les 16 jeunes présents sur la place Poelaert, avant de leur donner un accord pour manifester pendant une heure au square Breughel l'Ancien, situé en contrebas. Le nombre de manifestants a par la suite augmenté à 25. La mobilisation s'est terminée sans incident. Derrière le slogan "Marre de survivre, on veut vivre", des jeunes ont voulu se mobiliser pour protester contre les nouvelles restrictions sanitaires. Le mot d'ordre était de s'habiller en tenue de soirée pour fêter l'arrivée du printemps en musique. (Belga)

La manifestation n'avait pas fait l'objet d'une demande d'autorisation, mais la police a toléré le rassemblement pendant une heure. Les policiers ont d'abord contrôlé les 16 jeunes présents sur la place Poelaert, avant de leur donner un accord pour manifester pendant une heure au square Breughel l'Ancien, situé en contrebas. Le nombre de manifestants a par la suite augmenté à 25. La mobilisation s'est terminée sans incident. Derrière le slogan "Marre de survivre, on veut vivre", des jeunes ont voulu se mobiliser pour protester contre les nouvelles restrictions sanitaires. Le mot d'ordre était de s'habiller en tenue de soirée pour fêter l'arrivée du printemps en musique. (Belga)