La nouvelle licence impose une série de conditions à l'exercice de l'activité. Celles-ci touchent aussi bien aux caractéristiques techniques des engins qu'à la protection de la vie privée des clients ou à la publication des données récoltées. Parmi les conditions: respecter l'interdiction de stationner en une série de lieux déterminés par les autorités bruxelloises. La liste de ces "No parking zones" a été établie après consultation des communes par le précédent ministre de la Mobilité, Pascal Smet (One.Brussels). Mais elle est "minimaliste", regrette Olivier Maingain (Défi), bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert. Il n'est donc pas certain que les remous s'apaisent entièrement, écrit le Soir. Les trottinettes mal garées sont accusées de perturber le cheminement des piétons et des personnes à mobilité réduite ou de représenter un danger de chute. (Belga)