Par rapport aux années précédentes la capacité d'accueil (en tout 1450 places) sera étendue, en particulier à partir du mois de janvier lorsqu'un édifice récemment acquis par la Région au boulevard Poincaré, non loin de la gare du Midi sera fin prêt pour héberger jusqu'à 500 personnes. Le dispositif géré par les ministres Céline Fremault et Pascal Smet au sein de la Commission Communautaire Commune sera en vigueur jusqu'à la fin du mois d'avril, soit un mois de plus que par le passé, a-t-on appris jeudi.

De manière structurelle, l'accueil des sans-abri est assuré par le Samusocial, à l'avenue du Petit Rempart (110 places - Ville de Bruxelles), par les asbl Pierre d'Angle/Hoeksteen, rue Terre-Neuve (35 places - Ville de Bruxelles) et Ariane, avenue du Pont de Luttre (48 places - Forest); dans l'immeuble occupé autrefois par Bruxelles Environnement, avenue Gulledelle (120 places Woluwe-Saint-Lambert).

S'ajoutent à cela, dans le cadre de l'accueil hivernal 300 places dans un bâtiment du CPAS de la Ville de Bruxelles situé rue Royale; 20 places d'hébergement mobile offertes par la Fondation Prince Laurent pour l'accueil de SDF accompagnés d'un animal; et 300 places, dans un bâtiment de la rue Kennis, à Schaerbeek.

A partir du mois de janvier, la capitale sera également en mesure d'offrir un toit pour la nuit aux sans abri dans un édifice en cours d'acquisition par la Région au boulevard Poincaré.

Le compromis de vente est signé. L'acte d'acquisition de l'immeuble qui offrira une capacité de 500 places à partir de janvier 2016 le sera au cours des prochaines semaines, a-t-on, appris jeudi.

L'édifice sera acquis par la Région bruxelloise mettant à profit une sous-utilisation budgétaire dans le département de la Mobilité pour financer l'opération.

Par rapport aux années précédentes la capacité d'accueil (en tout 1450 places) sera étendue, en particulier à partir du mois de janvier lorsqu'un édifice récemment acquis par la Région au boulevard Poincaré, non loin de la gare du Midi sera fin prêt pour héberger jusqu'à 500 personnes. Le dispositif géré par les ministres Céline Fremault et Pascal Smet au sein de la Commission Communautaire Commune sera en vigueur jusqu'à la fin du mois d'avril, soit un mois de plus que par le passé, a-t-on appris jeudi. De manière structurelle, l'accueil des sans-abri est assuré par le Samusocial, à l'avenue du Petit Rempart (110 places - Ville de Bruxelles), par les asbl Pierre d'Angle/Hoeksteen, rue Terre-Neuve (35 places - Ville de Bruxelles) et Ariane, avenue du Pont de Luttre (48 places - Forest); dans l'immeuble occupé autrefois par Bruxelles Environnement, avenue Gulledelle (120 places Woluwe-Saint-Lambert). S'ajoutent à cela, dans le cadre de l'accueil hivernal 300 places dans un bâtiment du CPAS de la Ville de Bruxelles situé rue Royale; 20 places d'hébergement mobile offertes par la Fondation Prince Laurent pour l'accueil de SDF accompagnés d'un animal; et 300 places, dans un bâtiment de la rue Kennis, à Schaerbeek. A partir du mois de janvier, la capitale sera également en mesure d'offrir un toit pour la nuit aux sans abri dans un édifice en cours d'acquisition par la Région au boulevard Poincaré. Le compromis de vente est signé. L'acte d'acquisition de l'immeuble qui offrira une capacité de 500 places à partir de janvier 2016 le sera au cours des prochaines semaines, a-t-on, appris jeudi. L'édifice sera acquis par la Région bruxelloise mettant à profit une sous-utilisation budgétaire dans le département de la Mobilité pour financer l'opération.