Les conducteurs de bus De Lijn ne desserviront plus les arrêts autour de la gare de Bruxelles-Nord à partir de lundi, ont convenu les syndicats ACV, ACOD et ACLVB. Les chauffeurs craignent d'attraper des maladies et se plaignent depuis des mois d'un manque de sécurité et d'hygiène dans et autour de la gare de Bruxelles-Nord. Plus tôt cette semaine, Het Laatste Nieuws rapportait des cas de gale, de tuberculose et de malaria au sein d'un groupe de migrants en transit qui y séjourne. La société De Lijn s'est dite "étonnée" de la démarche de ses employés, alors qu'elle n'était pas au courant de leur décision, "compte tenu de la communication ouverte et des actions déjà entreprises". Demain/dimanche, la direction tentera de démêler la situation, "afin d'informer au mieux les voyageurs". (Belga)