Depuis 2020, Bruxelles Mobilité mène de nombreux projets de proximité qui permettent d'accroître la perméabilité des sols et d'améliorer la gestion des eaux de ruissellement. "Le simple fait d'agrandir les fosses aux pieds des arbres a déjà un impact non négligeable", souligne l'organisme. "Cet hiver, nous allons à nouveau mener des dizaines de petits projets de verdurisation. C'est en mettant bout à bout toutes ces petites interventions, en examinant les lieux à déminéraliser quartier par quartier, rue par rue, que nous atteindrons notre objectif: rendre la ville plus agréable pour ses habitants, et nous armer contre les conséquences du changement climatique", fait valoir la ministre en charge de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Au cours des prochains mois, des dizaines d'interventions sont prévues. Parmi celles-ci, les zones striées au croisement de la chaussée de Mons et de la rue de Douvres, à Anderlecht, seront aménagées en jardin de pluie. Sur la chaussée d'Etterbeek (entre le pont de la rue de la Loi et le pont du chemin de fer), cinq nouveaux arbres seront plantés et un jardin de pluie sera également créé. Entre début 2020 et début 2022, ce sont 20.000 mètres carrés, soit l'équivalent de deux terrains de foot, qui auront été végétalisés le long des voiries et dans les espaces publics. (Belga)

Depuis 2020, Bruxelles Mobilité mène de nombreux projets de proximité qui permettent d'accroître la perméabilité des sols et d'améliorer la gestion des eaux de ruissellement. "Le simple fait d'agrandir les fosses aux pieds des arbres a déjà un impact non négligeable", souligne l'organisme. "Cet hiver, nous allons à nouveau mener des dizaines de petits projets de verdurisation. C'est en mettant bout à bout toutes ces petites interventions, en examinant les lieux à déminéraliser quartier par quartier, rue par rue, que nous atteindrons notre objectif: rendre la ville plus agréable pour ses habitants, et nous armer contre les conséquences du changement climatique", fait valoir la ministre en charge de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Au cours des prochains mois, des dizaines d'interventions sont prévues. Parmi celles-ci, les zones striées au croisement de la chaussée de Mons et de la rue de Douvres, à Anderlecht, seront aménagées en jardin de pluie. Sur la chaussée d'Etterbeek (entre le pont de la rue de la Loi et le pont du chemin de fer), cinq nouveaux arbres seront plantés et un jardin de pluie sera également créé. Entre début 2020 et début 2022, ce sont 20.000 mètres carrés, soit l'équivalent de deux terrains de foot, qui auront été végétalisés le long des voiries et dans les espaces publics. (Belga)