Lors d'inspections réalisées début janvier dans le tunnel, Bruxelles Mobilité a identifié des fissures au niveau du plafond. Afin de prévenir toute chute de blocs, un décapage du béton a été effectué. Ces interventions ont révélé que l'armature du plafond est fortement corrodée et que l'enrobage en béton se fissure. Le rapport de l'étude approfondie a mis en évidence des risques de perte de stabilité et de chute d'éléments sur la chaussée. (Belga)

Lors d'inspections réalisées début janvier dans le tunnel, Bruxelles Mobilité a identifié des fissures au niveau du plafond. Afin de prévenir toute chute de blocs, un décapage du béton a été effectué. Ces interventions ont révélé que l'armature du plafond est fortement corrodée et que l'enrobage en béton se fissure. Le rapport de l'étude approfondie a mis en évidence des risques de perte de stabilité et de chute d'éléments sur la chaussée. (Belga)