La vaccination se fait sur base d'un consentement verbal individuel, sous la supervision d'un médecin et les éventuels effets indésirables seront surveillés. "L'objectif pour le secteur de l'aide aux personnes sans-abri / migrantes et les secteurs connexes est de permettre un accès gratuit et inconditionnel à la vaccination à toute personne le souhaitant, moyennant un consentement éclairé de la personne", explique Frank Vanbiervliet, chargé de mission chez Bruss'help, qui coordonne les dispositifs d'aide d'urgence et d'insertion aux personnes sans-abri en Région de Bruxelles-Capitale. La campagne de vaccination est organisée en collaboration cet organisme, de même que la Cocom et d'autres acteurs du terrain, forts de leur connaissance de la population précarisée et de leur relation de confiance avec ce public. Pour atteindre un taux d'adhésion le plus élevé possible, des équipes mobiles sont également déployées dans le cadre de cette campagne, de sorte à rencontrer les personnes vulnérables soit dans des structures d'accueil, d'urgence et d'hébergement non-agréée, soit en maison d'accueil agréée ou en squat, explique le communiqué. Toutefois, la vaccination dans un centre est aussi possible. (Belga)

La vaccination se fait sur base d'un consentement verbal individuel, sous la supervision d'un médecin et les éventuels effets indésirables seront surveillés. "L'objectif pour le secteur de l'aide aux personnes sans-abri / migrantes et les secteurs connexes est de permettre un accès gratuit et inconditionnel à la vaccination à toute personne le souhaitant, moyennant un consentement éclairé de la personne", explique Frank Vanbiervliet, chargé de mission chez Bruss'help, qui coordonne les dispositifs d'aide d'urgence et d'insertion aux personnes sans-abri en Région de Bruxelles-Capitale. La campagne de vaccination est organisée en collaboration cet organisme, de même que la Cocom et d'autres acteurs du terrain, forts de leur connaissance de la population précarisée et de leur relation de confiance avec ce public. Pour atteindre un taux d'adhésion le plus élevé possible, des équipes mobiles sont également déployées dans le cadre de cette campagne, de sorte à rencontrer les personnes vulnérables soit dans des structures d'accueil, d'urgence et d'hébergement non-agréée, soit en maison d'accueil agréée ou en squat, explique le communiqué. Toutefois, la vaccination dans un centre est aussi possible. (Belga)