Le gouvernement bruxellois a placé au premier rang de ses priorités l'emploi et la formation, en particulier des jeunes, auxquels il entend offrir des perspectives d'avenir. Au cours de la première année complète de la législature (2015), 4.631 jeunes ont suivi une formation, 2.295 ont effectué un stage, et 3.690 ont décroché un emploi via les services d'Actiris. Pour le ministre de l'Emploi, ce bilan intermédiaire est encourageant. Il illustre "la présence d'une vision à Bruxelles qui consiste à renoncer au fatalisme du chômage et de l'enlisement, en construisant une synergie entre tous les partenaires de l'emploi et de la formation autour des mêmes objectifs." Selon Gregor Chapelle, directeur général d'Actiris, depuis le début de l'année, le chômage des jeunes à Bruxelles est plus faible qu'à Anvers. La baisse des chiffres du chômage des jeunes ne s'explique pas seulement par les mesures d'exclusion décidées à l'échelon fédéral. En atteste le taux d'emploi des moins de 30 ans (61,9 %) qui est le plus élevé depuis 2010 (61,9% en 2015; 61,3 en 2014 et 58,7% en 2010). (Belga)

Le gouvernement bruxellois a placé au premier rang de ses priorités l'emploi et la formation, en particulier des jeunes, auxquels il entend offrir des perspectives d'avenir. Au cours de la première année complète de la législature (2015), 4.631 jeunes ont suivi une formation, 2.295 ont effectué un stage, et 3.690 ont décroché un emploi via les services d'Actiris. Pour le ministre de l'Emploi, ce bilan intermédiaire est encourageant. Il illustre "la présence d'une vision à Bruxelles qui consiste à renoncer au fatalisme du chômage et de l'enlisement, en construisant une synergie entre tous les partenaires de l'emploi et de la formation autour des mêmes objectifs." Selon Gregor Chapelle, directeur général d'Actiris, depuis le début de l'année, le chômage des jeunes à Bruxelles est plus faible qu'à Anvers. La baisse des chiffres du chômage des jeunes ne s'explique pas seulement par les mesures d'exclusion décidées à l'échelon fédéral. En atteste le taux d'emploi des moins de 30 ans (61,9 %) qui est le plus élevé depuis 2010 (61,9% en 2015; 61,3 en 2014 et 58,7% en 2010). (Belga)