Bruxelles constitue l'un des centres les plus importants du secteur des médias en Belgique, avec la présence de diffuseurs audiovisuels et d'éditeurs de journaux. D'après la chercheuse, qui a évalué l'attractivité des villes pour les entreprises de médias, les récents attentats et la réputation de Bruxelles en tant que capitale politique font néanmoins obstacle à ses ambitions de développer davantage le secteur sur son territoire. "Les entreprises de médias considèrent Bruxelles principalement comme un terrain de jeu pour les bureaucrates et insuffisamment comme un espace de travail à la mode pour les personnes créatives. En outre, la ville est encore souvent considérée comme peu sûre, en partie à cause des attentats du 22 mars", analyse Marlen Komorowski. Selon la chercheuse, l'image de la ville est également négative aux yeux des non-Bruxellois. "Transformer cette perception pour que Bruxelles soit davantage perçue comme un environnement 'cool' constitue un défi majeur, si la ville veut attirer de nouvelles entreprises de médias internationales." Dans le cas contraire, des entreprises pourraient s'installer dans d'autres villes belges. (Belga)

Bruxelles constitue l'un des centres les plus importants du secteur des médias en Belgique, avec la présence de diffuseurs audiovisuels et d'éditeurs de journaux. D'après la chercheuse, qui a évalué l'attractivité des villes pour les entreprises de médias, les récents attentats et la réputation de Bruxelles en tant que capitale politique font néanmoins obstacle à ses ambitions de développer davantage le secteur sur son territoire. "Les entreprises de médias considèrent Bruxelles principalement comme un terrain de jeu pour les bureaucrates et insuffisamment comme un espace de travail à la mode pour les personnes créatives. En outre, la ville est encore souvent considérée comme peu sûre, en partie à cause des attentats du 22 mars", analyse Marlen Komorowski. Selon la chercheuse, l'image de la ville est également négative aux yeux des non-Bruxellois. "Transformer cette perception pour que Bruxelles soit davantage perçue comme un environnement 'cool' constitue un défi majeur, si la ville veut attirer de nouvelles entreprises de médias internationales." Dans le cas contraire, des entreprises pourraient s'installer dans d'autres villes belges. (Belga)