L'échevine a ajouté que la Ville consentirait d'autres investissements dans ce domaine d'ici la fin de la législature. Les nouveaux arceaux et boxes de vélo ont été placés globalement dans tous les quartiers de la ville.

D'ici la fin de la législature, d'autres accessoires de ce type (dont quatre boxes de vélo l'an prochain) seront encore placés en tenant compte des demandes formulées par la population, a précisé Mme Ampe, au cours d'une conférence de presse.

D'après elle, le budget consacré à la promotion des déplacements à vélo a triplé depuis le début de la législature, passant de quelque 20.000 à 60.000 euros par an. Ces moyens sont notamment consacrés à la sensibilisation des plus jeunes dans les écoles ou des formations sont dispensées par l'asbl Pro Velo subsidiée à cet effet.

L'an prochain, le réseau cyclable de la Ville devrait compter 3 kms de pistes surélevées de plus, notamment dans des rues à Laeken, telles que la Drève Saint-Anne, ou la rue Dieudonné Lefèvre, axe perpendiculaire à l'avenue du Port, tout aussi délabré.

Pour Mme Ampe, les investissements dans la politique cyclable portent leurs fruits comme en attestent les chiffres de la hausse constante du nombre de cyclistes à l'échelle de la Région au cours des dernières années. Dans la zone centrale, incluant le piétonnier sur les boulevards du centre mis en place l'an dernier, ce nombre a ainsi doublé à l'heure de pointe du matin.

L'échevine a ajouté que la Ville consentirait d'autres investissements dans ce domaine d'ici la fin de la législature. Les nouveaux arceaux et boxes de vélo ont été placés globalement dans tous les quartiers de la ville. D'ici la fin de la législature, d'autres accessoires de ce type (dont quatre boxes de vélo l'an prochain) seront encore placés en tenant compte des demandes formulées par la population, a précisé Mme Ampe, au cours d'une conférence de presse. D'après elle, le budget consacré à la promotion des déplacements à vélo a triplé depuis le début de la législature, passant de quelque 20.000 à 60.000 euros par an. Ces moyens sont notamment consacrés à la sensibilisation des plus jeunes dans les écoles ou des formations sont dispensées par l'asbl Pro Velo subsidiée à cet effet. L'an prochain, le réseau cyclable de la Ville devrait compter 3 kms de pistes surélevées de plus, notamment dans des rues à Laeken, telles que la Drève Saint-Anne, ou la rue Dieudonné Lefèvre, axe perpendiculaire à l'avenue du Port, tout aussi délabré. Pour Mme Ampe, les investissements dans la politique cyclable portent leurs fruits comme en attestent les chiffres de la hausse constante du nombre de cyclistes à l'échelle de la Région au cours des dernières années. Dans la zone centrale, incluant le piétonnier sur les boulevards du centre mis en place l'an dernier, ce nombre a ainsi doublé à l'heure de pointe du matin.