"J'ai des raisons de ne pas être content mais je ne suis pas inquiet, a déclaré à la RTBF Etienne Davignon. "Je ne suis pas inquiet par rapport aux rumeurs qui circulent et je ne les commente pas. Ce n'est pas un comité d'entreprise qui va annoncer des surprises. C'est un conseil d'administration pour discuter du sort de Bernard Gustin et Jan De Raeymaeker. Nous informerons les syndicats par la suite." Selon plusieurs médias, le groupe aéronautique allemand Lufthansa, qui a acquis l'intégralité des parts de l'entreprise belge il y a un peu plus d'un an, souhaite un changement de management. L'avenir de l'actuel CEO de la compagnie, Bernard Gustin, et de son directeur financier, Jan De Raeymaeker, serait dès lors menacé. (Belga)

"J'ai des raisons de ne pas être content mais je ne suis pas inquiet, a déclaré à la RTBF Etienne Davignon. "Je ne suis pas inquiet par rapport aux rumeurs qui circulent et je ne les commente pas. Ce n'est pas un comité d'entreprise qui va annoncer des surprises. C'est un conseil d'administration pour discuter du sort de Bernard Gustin et Jan De Raeymaeker. Nous informerons les syndicats par la suite." Selon plusieurs médias, le groupe aéronautique allemand Lufthansa, qui a acquis l'intégralité des parts de l'entreprise belge il y a un peu plus d'un an, souhaite un changement de management. L'avenir de l'actuel CEO de la compagnie, Bernard Gustin, et de son directeur financier, Jan De Raeymaeker, serait dès lors menacé. (Belga)