Pour elle, ces 73 sièges doivent être purement et simplement supprimés et non répartis entre les Etats membres " sous-représentés " (27), gardés en ...

Pour elle, ces 73 sièges doivent être purement et simplement supprimés et non répartis entre les Etats membres " sous-représentés " (27), gardés en réserve pour de futurs membres ou dédiés à une liste transnationale, dans l'hypothèse de la création d'une circonscription électorale européenne. Une innovation prônée par le président français, Emmanuel Macron, et pour laquelle le Premier ministre, Charles Michel (MR), a marqué de l'intérêt. Mais que la députée Wouters a rejetée violemment à la Chambre : " La Belgique est le deuxième plus gros contributeur européen, après le Luxembourg. Nous ne voulons pas d'une méga-Europe dispendieuse supplantant les Etats-nations. Il faut mettre un terme à ces incroyables gabegies européennes. "M.L.