Avant le vote, acquis par 317 voix contre 301, la Première ministre Theresa May avait estimé que cet amendement, déposé par le conservateur Graham Brady, lui donnerait "mandat" pour rouvrir les négociations, ce que Bruxelles s'est jusqu'ici refusé à faire, à deux mois du Brexit. (Belga)

Avant le vote, acquis par 317 voix contre 301, la Première ministre Theresa May avait estimé que cet amendement, déposé par le conservateur Graham Brady, lui donnerait "mandat" pour rouvrir les négociations, ce que Bruxelles s'est jusqu'ici refusé à faire, à deux mois du Brexit. (Belga)