Interrogé en séance plénière du parlement flamand, il a aussi cité l'instauration d'un fonds de garantie spécifique, comme l'envisage l'Irlande, ainsi que l'extension du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM): jusqu'ici réservé aux régions touchées par les licenciements collectifs en grandes entreprises, le FEM devrait être aussi être accessible pour les restructurations en plus petites entreprises.

Le chef du gouvernement flamand a également réclamé le maintien à 20% de la part des droits de douane que peut garder un Etat membre, alors que la Commission a proposé de la réduire à 10% dans son projet de budget pluriannuel post-Brexit.

Selon M. Bourgeois (N-VA), la Flandre risque de perdre jusqu'à 28.000 emplois en cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord négocié ("no deal").

Interrogé en séance plénière du parlement flamand, il a aussi cité l'instauration d'un fonds de garantie spécifique, comme l'envisage l'Irlande, ainsi que l'extension du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM): jusqu'ici réservé aux régions touchées par les licenciements collectifs en grandes entreprises, le FEM devrait être aussi être accessible pour les restructurations en plus petites entreprises. Le chef du gouvernement flamand a également réclamé le maintien à 20% de la part des droits de douane que peut garder un Etat membre, alors que la Commission a proposé de la réduire à 10% dans son projet de budget pluriannuel post-Brexit. Selon M. Bourgeois (N-VA), la Flandre risque de perdre jusqu'à 28.000 emplois en cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord négocié ("no deal").