"Les mesures d'aujourd'hui profiteront à des personnes et des entités au Royaume-Uni, et éviteront d'éventuelles perturbations pour les bénéficiaires du financement européen", a expliqué le ministre finlandais des Finances, Mika Lintilä qui dirigeait la réunion de l'Ecofin. Ces mesures n'éviteront pas de devoir négocier un règlement financier entre l'UE et la Grande Bretagne en cas de "no deal", a-t-il précisé. (Belga)

"Les mesures d'aujourd'hui profiteront à des personnes et des entités au Royaume-Uni, et éviteront d'éventuelles perturbations pour les bénéficiaires du financement européen", a expliqué le ministre finlandais des Finances, Mika Lintilä qui dirigeait la réunion de l'Ecofin. Ces mesures n'éviteront pas de devoir négocier un règlement financier entre l'UE et la Grande Bretagne en cas de "no deal", a-t-il précisé. (Belga)