"Nous devons voir plus de progrès du côté britannique", a-t-il indiqué à l'issue du sommet social de Göteborg. Les Européens ont posé comme préalable aux discussions sur la relation future du Royaume-Uni et de l'UE le fait d'avoir engrangé des progrès suffisants sur trois dossiers, la facture du divorce, les droits des citoyens européens et britanniques et la question de l'Irlande. Les négociations sur les droits des citoyens avancent bien, celles sur les deux autres questions beaucoup moins, a indiqué M. Tusk. "Il faut des progrès au début du mois de décembre au plus tard", a-t-il affirmé. Faute de quoi il ne sera pas possible de décider de passer à la deuxième phase au sommet de décembre, comme les dirigeants on prévu de le faire. (Belga)

"Nous devons voir plus de progrès du côté britannique", a-t-il indiqué à l'issue du sommet social de Göteborg. Les Européens ont posé comme préalable aux discussions sur la relation future du Royaume-Uni et de l'UE le fait d'avoir engrangé des progrès suffisants sur trois dossiers, la facture du divorce, les droits des citoyens européens et britanniques et la question de l'Irlande. Les négociations sur les droits des citoyens avancent bien, celles sur les deux autres questions beaucoup moins, a indiqué M. Tusk. "Il faut des progrès au début du mois de décembre au plus tard", a-t-il affirmé. Faute de quoi il ne sera pas possible de décider de passer à la deuxième phase au sommet de décembre, comme les dirigeants on prévu de le faire. (Belga)