"Il ne peut pas y avoir de discussion, de pré-négociation avant la négociation. Mais il peut y avoir la préparation de cette négociation", a dit François Hollande lors d'un point-presse commun avec la Première ministre. "Mais je le répète, le plus tôt sera le mieux, dans l'intérêt commun, de l'Europe, du Royaume-Uni, de nos économies respectives", a-t-il déclaré, ajoutant que Londres devait choisir entre marché unique et libre-circulation, ou "un autre statut". Theresa May a pour sa part assuré que son gouvernement "assumera" ses promesses sur les contrôles à la liberté de circulation entre l'Union européenne et le Royaume Uni. "Le message donné par le peuple britannique" en votant pour le Brexit était "très clair". "Nous devons introduire certains contrôles à la liberté de circulation des citoyens européens vers le Royaume-Uni. Le gouvernement britannique doit tenir ses promesses et va tenir ses promesses sur ce sujet", a-t-elle ajouté. (Belga)

"Il ne peut pas y avoir de discussion, de pré-négociation avant la négociation. Mais il peut y avoir la préparation de cette négociation", a dit François Hollande lors d'un point-presse commun avec la Première ministre. "Mais je le répète, le plus tôt sera le mieux, dans l'intérêt commun, de l'Europe, du Royaume-Uni, de nos économies respectives", a-t-il déclaré, ajoutant que Londres devait choisir entre marché unique et libre-circulation, ou "un autre statut". Theresa May a pour sa part assuré que son gouvernement "assumera" ses promesses sur les contrôles à la liberté de circulation entre l'Union européenne et le Royaume Uni. "Le message donné par le peuple britannique" en votant pour le Brexit était "très clair". "Nous devons introduire certains contrôles à la liberté de circulation des citoyens européens vers le Royaume-Uni. Le gouvernement britannique doit tenir ses promesses et va tenir ses promesses sur ce sujet", a-t-elle ajouté. (Belga)