Waldir Maranhao, président par intérim du Congrès des députés, a expliqué dans un communiqué "revenir sur sa décision" d'annuler le vote du 17 avril des députés qui avait approuvé le lancement de la procédure de destitution. (Belga)

Waldir Maranhao, président par intérim du Congrès des députés, a expliqué dans un communiqué "revenir sur sa décision" d'annuler le vote du 17 avril des députés qui avait approuvé le lancement de la procédure de destitution. (Belga)