Brel: "Ce qui alimentait la vie de mon père, c'était la liberté"

09/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 09/10/18 à 09:13
Du Le Vif/L'Express du 10/05/18

Au mois de mai, France Brel sortait deux nouveaux livres, dont une imposante intégrale des textes paternels dans laquelle elle glisse aussi ses souvenirs sans fard. La deuxième fille de Brel raconte combien l'aventure, c'était l'aventure. Mais pas forcément en famille.

On connaît France Brel de loin : gouaille à haut octane et générosité - verbale mais pas seulement - qui ramènent à papa Brel. Lui, performer belge génial et fantasque, obsédé par l'enfance sans fin, occasionnellement péremptoire. France est la deuxième fille (1953) de celui qu'elle nomme " Jacques ", " Brel " ou " mon père " au gré des phrases. On la rencontre à la fondation Jacques Brel, installée en plein centre de Bruxelles. Face à une statue supposée incarner le père, et sur laquelle elle préfère ne pas se prononcer publiquement...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires