"Ce qui compte, c'est que la commission fasse un travail profond et des recommandations", a estimé Siegfried Bracke, qui fait partie de la commission d'enquête. Ces recommandations pourraient notamment aboutir à "changer l'architecture de la sécurité" et "peut-être bien à une réforme des polices", a-t-il poursuivi. "Il faut simplifier." La visite sur le terrain, vendredi, "est un exercice nécessaire pour tous les membres de la commission d'enquête", a encore estimé le président de la Chambre, rappelant l'importance que la visite de la cache de Marcinelle avait eue pour les membres de la "commission Dutroux". (Belga)

"Ce qui compte, c'est que la commission fasse un travail profond et des recommandations", a estimé Siegfried Bracke, qui fait partie de la commission d'enquête. Ces recommandations pourraient notamment aboutir à "changer l'architecture de la sécurité" et "peut-être bien à une réforme des polices", a-t-il poursuivi. "Il faut simplifier." La visite sur le terrain, vendredi, "est un exercice nécessaire pour tous les membres de la commission d'enquête", a encore estimé le président de la Chambre, rappelant l'importance que la visite de la cache de Marcinelle avait eue pour les membres de la "commission Dutroux". (Belga)