D'après son entourage, le président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a prié les deux ministres flamands de revenir de vacances suite aux chiffres qui ont circulé dans la presse ces derniers jours et aux demandes de l'opposition de consulter les détails du budget.

Précédemment, le gouvernement flamand avait fait savoir qu'il ne communiquerait les chiffres du budget que lors de la déclaration de septembre, après la proposition des partis d'opposition sp.a et Groen de convoquer le parlement suite à la publication de certains chiffres dans plusieurs journaux flamands. Peumans espère que le ministre-président arrivera à calmer l'inquiétude de l'opposition.

Selon le quotidien De Morgen, le CD&V aurait fait pression sur Bourgeois pour qu'il intervienne étant donné que les mesures d'économie publiées dans la presse concernent leurs domaines, à savoir l'enseignement, le bien-être et les soins. Peumans dément catégoriquement cette information.

Belga/TE/CB

D'après son entourage, le président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a prié les deux ministres flamands de revenir de vacances suite aux chiffres qui ont circulé dans la presse ces derniers jours et aux demandes de l'opposition de consulter les détails du budget. Précédemment, le gouvernement flamand avait fait savoir qu'il ne communiquerait les chiffres du budget que lors de la déclaration de septembre, après la proposition des partis d'opposition sp.a et Groen de convoquer le parlement suite à la publication de certains chiffres dans plusieurs journaux flamands. Peumans espère que le ministre-président arrivera à calmer l'inquiétude de l'opposition. Selon le quotidien De Morgen, le CD&V aurait fait pression sur Bourgeois pour qu'il intervienne étant donné que les mesures d'économie publiées dans la presse concernent leurs domaines, à savoir l'enseignement, le bien-être et les soins. Peumans dément catégoriquement cette information. Belga/TE/CB