"Est-ce vraiment sérieux de commenter une note que l'on n'a pas lu? Est-ce responsable de faire circuler, de manière anonyme, des informations inexactes et des jugements lapidaires? L'urgence pour notre Pays requiert du calme, de la discrétion et du travail constructif", a réagi le président du MR sur son compte Twitter. Des vents favorables ont fait parvenir à plusieurs rédactions du pays des éléments de la note de travail soumise par les informateurs, Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez, à dix partis, et qui devait rester confidentielle. Cette note contient plus d'accents de centre-droit que celle de leur prédécesseur, Paul Magnette qui a tenté en vain de former un gouvernement arc-en-ciel en novembre dernier. (Belga)

"Est-ce vraiment sérieux de commenter une note que l'on n'a pas lu? Est-ce responsable de faire circuler, de manière anonyme, des informations inexactes et des jugements lapidaires? L'urgence pour notre Pays requiert du calme, de la discrétion et du travail constructif", a réagi le président du MR sur son compte Twitter. Des vents favorables ont fait parvenir à plusieurs rédactions du pays des éléments de la note de travail soumise par les informateurs, Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez, à dix partis, et qui devait rester confidentielle. Cette note contient plus d'accents de centre-droit que celle de leur prédécesseur, Paul Magnette qui a tenté en vain de former un gouvernement arc-en-ciel en novembre dernier. (Belga)