La motion, qui prévoyait une suspension de trois jours, a été repoussée par 306 voix contre 289. Les députés avaient repris le chemin de la Chambre des Communes mercredi dans une ambiance très tendue au lendemain de la décision de la Cour suprême qui avait jugé "illégale" la suspension du Parlement décidée par le Premier ministre. Ce vote pourrait bousculer le programme du Parti conservateur, qui tient son congrès annuel à Manchester de dimanche à mercredi. Habituellement, le Parlement est suspendu pendant les conférences annuelles des partis politiques qui se tiennent en septembre. Mais la suspension parlementaire voulue par Boris Johnson était plus longue et courait du 10 septembre jusqu'au 14 octobre, soit deux semaines seulement avant la date prévue du Brexit, le 31 octobre. Cette durée et les justifications controversées du gouvernement, qui indiquait vouloir ainsi préparer et présenter un nouveau programme politique, ont entraîné des actions en justice, finalement tranchées par la Cour suprême mardi. (Belga)