Dans ce cas, il peut demander à un autre membre du Conseil européen de le "représenter" au sommet, ce qu'il a fait en confiant cette tâche à Chales Michel, tout frais président de cette instance, a-t-on appris mercredi. Cela veut dire que l'ex-Premier ministre belge aura le pouvoir d'approuver, au nom du Royaume-Uni, les conclusions qui seront proposées. Cela ne devrait être qu'une formalité, la position britannique étant connue sur tous les dossiers qui seront abordés. (Belga)

Dans ce cas, il peut demander à un autre membre du Conseil européen de le "représenter" au sommet, ce qu'il a fait en confiant cette tâche à Chales Michel, tout frais président de cette instance, a-t-on appris mercredi. Cela veut dire que l'ex-Premier ministre belge aura le pouvoir d'approuver, au nom du Royaume-Uni, les conclusions qui seront proposées. Cela ne devrait être qu'une formalité, la position britannique étant connue sur tous les dossiers qui seront abordés. (Belga)