Ahmed al-Assadi, un porte-parole du Hachd, a indiqué qu'Abou Mehdi al-Mouhandis figurait parmi les huit morts du bombardement, intervenu trois jours après une attaque inédite de l'ambassade américaine à Bagdad par des manifestants pro-iraniens. Plusieurs responsables des services de sécurité irakiens ont confirmé cette mort, sous le couvert de l'anonymat. Selon DPA, au total, cinq membres du Hachd al-Chaabi ont péri dans ces bombardements (Belga)

Ahmed al-Assadi, un porte-parole du Hachd, a indiqué qu'Abou Mehdi al-Mouhandis figurait parmi les huit morts du bombardement, intervenu trois jours après une attaque inédite de l'ambassade américaine à Bagdad par des manifestants pro-iraniens. Plusieurs responsables des services de sécurité irakiens ont confirmé cette mort, sous le couvert de l'anonymat. Selon DPA, au total, cinq membres du Hachd al-Chaabi ont péri dans ces bombardements (Belga)