Après une impasse politique de plusieurs mois, Blankenberge dispose donc d'une nouvelle administration et d'un nouveau bourgmestre. La ville côtière suit ainsi la voie d'une autre entité du littoral, La Panne, où un nouveau collège a été désigné mardi. Après le vote d'une motion de méfiance constructive au conseil communal, une nouvelle équipe a été désignée. Le bourgmestre Björn Prasse et son parti, l'Open Vld, forment une coalition avec les socialistes de Vooruit. Le parti de la bourgmestre sortante, la N-VA, et son partenaire de coalition, le CD&V, basculent dans l'opposition. Vooruit était déjà dans la majorité précédente mais c'est ce parti qui avait retiré sa confiance en la bourgmestre en avril. Les socialistes évoquaient alors une politique dictatoriale et vouée à l'échec de Mme Dumery. Avant cela, l'échevin Jurgen Content (Vooruit) avait été déchu de ses compétences après avoir été cité dans une instruction sur des soupçons d'entente sur les prix avec les gestionnaires de plages. (Belga)

Après une impasse politique de plusieurs mois, Blankenberge dispose donc d'une nouvelle administration et d'un nouveau bourgmestre. La ville côtière suit ainsi la voie d'une autre entité du littoral, La Panne, où un nouveau collège a été désigné mardi. Après le vote d'une motion de méfiance constructive au conseil communal, une nouvelle équipe a été désignée. Le bourgmestre Björn Prasse et son parti, l'Open Vld, forment une coalition avec les socialistes de Vooruit. Le parti de la bourgmestre sortante, la N-VA, et son partenaire de coalition, le CD&V, basculent dans l'opposition. Vooruit était déjà dans la majorité précédente mais c'est ce parti qui avait retiré sa confiance en la bourgmestre en avril. Les socialistes évoquaient alors une politique dictatoriale et vouée à l'échec de Mme Dumery. Avant cela, l'échevin Jurgen Content (Vooruit) avait été déchu de ses compétences après avoir été cité dans une instruction sur des soupçons d'entente sur les prix avec les gestionnaires de plages. (Belga)