Dans un courrier envoyé à Pascal De Handschutter, le bourgmestre socialiste de Lessines, le ministre-président régional avait pourtant assuré qu'il n'était nullement question d'abandonner ce projet et que 400.000 euros seront dégagés pour réaliser les études nécessaires à sa finalisation - un tronçon de 2 km reste à réaliser, ndlr -, avait auparavant souligné Mathilde Vandorpe. "Alors, qui ment? ", s'était-elle interrogée. "Personne ne ment. Il y a simplement différentes manières de présenter la même chose", lui a rétorqué Philippe Henry en rappelant que la nouvelle majorité a décidé de réorienter une partie du plan infrastructure régional. "Il y a une série d'investissements que l'on a choisi de ne pas faire, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne seront jamais réalisés. Les engagements pris dans notre déclaration de politique régionale ne vont pas au-delà de cette législature. Le gouvernement suivant fera ce qu'il veut", a ajouté Philippe Henry. Selon ce dernier, les études entamées seront néanmoins poursuivies et 400.000 euros seront bien dégagés à cette fin. "On va vous décerner le prix de la cacophonie", a réagi la députée humaniste, estimant enfin qu'"il est encore temps de faire marche arrière". (Belga)