Cette réunion, par vidéoconférence, se tiendra à huis clos, précise le programme. Le Royaume-Uni avait prévu depuis longtemps une session du Conseil de sécurité sur la Birmanie, qui devait se tenir jeudi de manière publique et être suivie de consultations à huis clos. En raison du coup d'Etat militaire survenu lundi, cette réunion a été transformée en réunion d'urgence et uniquement à huis clos. Interrogé lors de son point-presse quotidien sur ce qui est attendu du Conseil de sécurité, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, a affirmé que "ce qui était important était que la communauté internationale parle d'une seule voix" sur les derniers développements en Birmanie. (Belga)

Cette réunion, par vidéoconférence, se tiendra à huis clos, précise le programme. Le Royaume-Uni avait prévu depuis longtemps une session du Conseil de sécurité sur la Birmanie, qui devait se tenir jeudi de manière publique et être suivie de consultations à huis clos. En raison du coup d'Etat militaire survenu lundi, cette réunion a été transformée en réunion d'urgence et uniquement à huis clos. Interrogé lors de son point-presse quotidien sur ce qui est attendu du Conseil de sécurité, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, a affirmé que "ce qui était important était que la communauté internationale parle d'une seule voix" sur les derniers développements en Birmanie. (Belga)