Pour sa septième édition, le festival avait convié une vingtaine de chefs emblématiques bruxellois qui se sont succédé pour faire découvrir leur plat-signature aux visiteurs. "Depuis jeudi midi, 30.000 assiettes ont été servies. Il s'agit d'une hausse de 20% par rapport à l'année dernière", commente Noémie Wibail de Visit.Brussels. Cinquante vignerons et négociants bordelais ont également proposé 90.000 dégustations de Bordeaux: blancs, rosés, rouges et crémants confondus. Un pavillon international offrait aussi l'occasion aux visiteurs de découvrir les spécialités culinaires d'une dizaine de villes, régions et provinces partenaires de la Région bruxelloise. Des plats originaires de Pékin (Chine), Ljubljana (Slovénie), Séoul (Corée du sud), Sofia (Bulgarie), Québec (Canada) ou encore de la région de Rabat-Salé-Kénitra au Maroc ont ravi les papilles. (Belga)

Pour sa septième édition, le festival avait convié une vingtaine de chefs emblématiques bruxellois qui se sont succédé pour faire découvrir leur plat-signature aux visiteurs. "Depuis jeudi midi, 30.000 assiettes ont été servies. Il s'agit d'une hausse de 20% par rapport à l'année dernière", commente Noémie Wibail de Visit.Brussels. Cinquante vignerons et négociants bordelais ont également proposé 90.000 dégustations de Bordeaux: blancs, rosés, rouges et crémants confondus. Un pavillon international offrait aussi l'occasion aux visiteurs de découvrir les spécialités culinaires d'une dizaine de villes, régions et provinces partenaires de la Région bruxelloise. Des plats originaires de Pékin (Chine), Ljubljana (Slovénie), Séoul (Corée du sud), Sofia (Bulgarie), Québec (Canada) ou encore de la région de Rabat-Salé-Kénitra au Maroc ont ravi les papilles. (Belga)